Slider

Titre

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait.

Archive de l’étiquette

Mon Inconnue : ma vie sans moi

4 out of 5 stars (4 / 5)
 
Qui aurait cru qu’une rom-com française flirtant avec le fantastique me plairait autant ? Mon Inconnue est en effet l’un des meilleurs films que j’aie vus cette année.
 
 
Il se dégage une telle sincérité de l’ensemble, le couple est si touchant et le tout raconté avec tant de délicatesse qu’il serait un crime de ne pas voir Mon Inconnue en salle.
 
Raphaël et Olivia se rencontrent au lycée et tombent amoureux.
 
François Civil (Raphaël) et Olivia (Joséphine Japy) remarquables dans Mon Inconnue, d'Hugo Gélin (2019)

François Civil (Raphaël) et Olivia (Joséphine Japy) remarquables dans Mon Inconnue, d’Hugo Gélin (2019)

 
Raphaël écrit dans le même temps un roman de SF, Zoltan, super-héros sans peur et sans reproche. Olivia lui inspire un personnage féminin, Shadow, qui combattra avec lui les forces du mal.
 
Olivia, elle, et douée pour le piano. Très douée.
 

Un couple attachant

 
Hugo Gélin prend son temps pour nous présenter ses personnages, et l’on s’attache immédiatement à ce couple d’artistes.
 
Raphael et Olivia grandissent, deviennent adultes, s’installent, sont heureux. Pendant 10 ans.
 
Zoltan a du succès. Le premier roman devient une saga. Raphaël devient donc un auteur de best seller. Le lycéen modeste est devenu un homme imbu de sa personne. Olivia, elle, aurait pu être concertiste mais, selon ses dires, elle « s’est sacrifiée pour son homme. »
 
Elle est malheureuse en couple et Raphaël ne pense qu’à son succès. Dans le dernier opus de sa saga SF, Raphael tue Shadow, son personnage féminin.
 
Il se réveille le lendemain, sans Olivia. Elle a tout simplement disparu de sa vie. Il se rend compte qu’elle est devenue une grande pianiste et lui se retrouve dans une vie médiocre en prof de lettres frustré.
 
Bien sûr, il la cherche. Bien sûr, il y a des complications, dont un autre prétendant vilain pas beau, Marc.
 
 

De bons personnages secondaires

 
Les rôles secondaires de Mon Inconnue sont également très bien écrits. Félix, le meilleur ami de Raphael, charmant et un peu lourdaud, est parfaitement incarné par Benjamin Lavernhe.
 
Raphaël (François Civil) et Félix (Benjamin Lavergnhe) dans Mon Inconnue

Raphaël (François Civil) et Félix (Benjamin Lavergnhe) dans Mon Inconnue

 
 
La petite amie râleuse de Raphaël dans sa vie parallèle bénéficie également de scènes savoureuses. 
 
La grand-mère d’Olivia, jouée avec tendresse et malice par Edith Scob, est aussi un beau personnage.
 
Seul Marc l’impresario est un brin sommaire.
 

Si vous aimez Mon Inconnue

 
Qu’il est agréable de suivre et aimer ce couple dans ces deux vies possibles ! 
 
Mon Inconnue peut rappeler au spectateur une autre rom-com, Un Jour. Dans le film de Lone Scherfig, deux amis devenus amants intérimaires se croisent une fois par an seulement, au jour anniversaire de leur rencontre.
 

Tour à tour, l’un a du succès et l’autre non. La rencontre annuelle nous fait suivre l’évolution des personnages de manière fine et originale.
 
Mon Inconnue verse dans le fantastique et les mondes parallèles. C’est un hommage aux rêveurs éveillés. Il évoque, dans son traitement de la romance et de la mémoire, l’excellent film de Michel Gondry, Eternal Sunshine of the Spotless Mind. Dans le film de 2004, le personnage de Kate Winslet décidait d’effacer de sa mémoire son ex petit-ami incarné par Jim Carrey (extraordinaire dans ce rôle dramatique.) En effet, elle ne supportait pas d’être quittée par son compagnon et choisissait, via une opération chirurgicale, de l’effacer de sa vie.
 

Mon Inconnue : fraîcheur et mélancolie

 
J’ai cependant eu comme un arrière goût amer en fin de séance pour Mon Inconnue : les deux membres d’un couple ne peuvent-ils pas réussir l’un et l’autre ? Faut-il fatalement que l’un d’eux se sacrifie afin que l’autre atteigne les étoiles ? Sans doute. C’est peut-être le seul aspect réaliste du film.
 
L’impression qui demeure après le visionnage de Mon Inconnue, c’est cette fraîcheur trop rare dans les films français et les rom-coms en général. En effet, les rom-coms donnent souvent l’impression de connaître la fin dès le départ.
 
Bien que la métaphore littéraire de Mon Inconnue soit attendue, la fin du film a l’intelligence de déjouer les clichés genrés. Le côté plan-plan de la 3ème partie des romances habituelles n’a pas lieu ici.
 
Mon Inconnue, dans son élan, sa générosité, sa célébration de l’amour, vous enchantera j’espère comme il m’a enchantée.
 
Si c’est le cas, racontez-moi.
 
À lire aussi
 
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial