Slider

Titre

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

OSCARS 2015: LE CHOIX DES LECTEURS

Si Alejandro González Iñárritu a fait un triomphe aux Oscars 2015 avec son étonnant Birdman, les lecteurs de Marla’s Movies avaient voté en masse pour d’autres films en compétition. Il faut dire, tout d’abord, que tous les films nommés ne sont pas encore sortis dans les salles françaises.
Si j’ai eu du flair pour les pronostics des César, je me suis pas mal plantée sur les Oscars.
Eh oui, on fait aussi des pronostics pour le plaisir de les voir déjoués.
Voici donc le palmarès des lecteurs.
8. Selma, de Ava Duvernay
Ce fut l’une des déceptions d’hier soir. Selma n’a obtenu que l’oscar de la meilleure chanson originale. Ce biopic trop sage sur Martin Luther King n’aura pas séduit l’académie. 
Cliché sur le personnage de King comme sur les habitants de l’Alabama, ce biopic est en effet décevant. On a fait beaucoup mieux au sujet de la lutte des Afro-Américains pour leurs droits au cinéma (Malcolm X de Spike Lee, entre autres.)
7. American Sniper de Clint Eastwood
S’il vient de sortir et a obtenu, en France, un succès retentissant, tout comme aux Etats-Unis, le dernier cru d’Eastwood peine à choisir entre antimilitarisme et patriotisme. Les lecteurs de Marla’s Movies, comme le jury des Oscars, semblent sceptiques. Il n’aura gagné une récompense que pour… le montage sonore.
Analyse détaillée du film
6. Boyhood, de Richard Linklater
Autre déception d’hier soir pour de nombreux fans, l’échec de Boyhood a été largement dénoncé sur les réseaux sociaux et sur la blogosphère. Beaucoup ont rappelé que le film avait été tourné sur 12 ans et méritait rien que pour cela un prix. Je ne partage pas cet avis. Le dispositif impressionnant de Boyhood donne un film touchant, mais inégal et trop long. Ce n’est pas le processus qui compte, mais bien le résultat, et si d’autres films, meilleurs, sont en lice, ils méritent davantage les honneurs.
Patricia Arquette a néanmoins obtenu l’oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, amplement mérité.
Analyse détaillée du film


Son discours engagé sur la différence de salaire hommes/femmes à Hollywood est plus que jamais nécessaire.
« À toutes les femmes qui ont donné la vie,
À toutes les contribuables et citoyennes de cette nation:
Nous nous sommes battues pour l’égalité des droits de tous les autres. 
C’est notre tour d’obtenir l’égalité de salaire une fois pour toutes aux Etats-Unis, et l’égalité des droits pour les femmes en Amérique. »

5. Birdman, de Ajandro Gonzalez Innaritu

Le voici donc, le drôle d’oiseau des oscars 2015 qui a décroché la récompense suprême.
Birdman est décalé, déroutant, et nous offre une vraie réflexion sur l’art et le monde du show business. Film schizophrénique, à la fois tragique et comique, il donne un rôle en or à Michael Keaton, qui n’a pas décroché cependant, la statuette dorée.
Analyse détaillée du film

Birdman a tout raflé, ou presque. Alejandro Gonzalez Iñarritu a dédié son oscar du meilleur film au peuple mexicain.

« Enfin, j’aimerais prendre une seconde, profiter de l’occasion pour dédier cet oscar à mes compatriotes mexicains, ceux qui vivent au Mexique. 
Je prie pour que l’on puisse trouver ou construire le gouvernement que nous méritons. 
Et pour ceux qui vivent dans ce pays, qui font partie de la dernière génération de migrants, je prie pour qu’ils soient traités avec la même dignité et le même respect accordés à ceux qui vinrent avant eux dans cette incroyable nation de migrants. »  

 

4. Imitation Game, de Morten Tyldum

Encore un sage biopic, cette fois d’Alan Turing, qui bénéficie tout de même d’une belle photographie et de la présence de Benedict Cumberbatch. Le film a obtenu l’oscar du meilleur scénario adapté, et c’est le discours magnifique de Graham Moore sur le droit à la différence que l’on retiendra de la soirée . Mal dans sa peau à l’adolescence, il alla jusqu’à la tentative de suicide.  
Analyse détaillée du film

Hier soir, le scénariste a intimé aux jeunes de « rester bizarres, différents, » et le hashtag #StayWeird a connu un succès viral sur Twitter, qui retentissait des plus belles phrases de son discours.

« J’aimerais profiter de ce bref instant pour dire ceci: 

Quand j’avais 16 ans, j’ai tenté de me suicider parce que je me sentais bizarre, différent, et que je n’avais ma place nulle part.

Et voici devant vous. J’aimerais dédier ce moment à la gamine qui a la sensation d’être bizarre ou différente ou qu’elle n’a sa place nulle part.

Mais si, je t’assure. Reste bizarre, reste différente, et quand ce sera ton tour, et que tu te tiendras sur cette scène, merci de transmettre le même message à ceux qui viennent. »


3. Une Merveilleuse histoire du temps de James Marsh

Le biopic de Stephen Hawking a beaucoup ému les lecteurs. Ce noble mélodrame aura aussi touché le jury des Oscars, qui offrit à Eddie Redmayne la fameuse statuette.
Analyse détaillée du film
Face à lui, celle qui fut sacrée meilleure actrice pour sa composition  bouleversante dans Still Alice, Julianne Moore.
Analyse  détaillée du film

Ces deux victoires démontrent, comme me l’indiquait TinaKiller, que les oscars des meilleurs acteurs vont souvent à ceux qui incarnent des grandes figures historiques ou une personne atteinte de maladie. Le rôle de Redmayne était donc typiquement un rôle à oscar, et Moore incarne en effet une linguiste atteinte d’Alzheimer.
2. The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson
Le grand film de Wes Anderson, parti favori, repart avec quatre oscars, mais côté technique (costumes, maquillage et coiffure, direction artistique, bande originale) et il est vrai qu’il est splendide esthétiquement. Cocorico pour Alexandre Desplats, qui a composé la musique, et possède un CV long comme le bras. C’est le film dans son ensemble a séduit les lecteurs.
1. Whiplash, de Damien Chazelle

Whiplash était mon coup de cœur personnel. Très maîtrisé, filmé d’une main de maître, à la bande originale épatante, le film de Damien Chazelle tient cependant un discours sur l’autorité qui déclencha une polémique sur le web et un vibrant débat sur Marla’s Movies.
Cependant, il a été élu (d’une courte tête) film à oscariser par les lecteurs du site. Le film vaut, en partie, pour la superbe performance de JK Simmons, qui obtint l’oscar du meilleur acteur dans un second rôle.
Palmarès fort différent, donc, de ce qu’ont élu les jurés des Oscars. 
Il reste une chose importante à préciser. 
La question du sondage n’était pas, « À votre avis, quel film va décrocher l’oscar ? » mais, « À votre avis, quel film mérite l’oscar? »
Il est des oscars du cœur qui valent plus, peut-être, que tous les autres.
Et vous, quel était votre film favori ? Dites-le en commentaire !
Ça peut vous plaire:

    
CÉSARS 2015: MES FAVORIS

MON TOP 10 2014 AU CINÉMA


MON TOP DES FLOPS 2014 AU CINÉMA


LE TOP 5 DES LECTEURS

Avatar
Marla

Ancienne prof de cinéma en fac, je partage sur Marla's Movies mes analyses de films depuis 2014. Je sais parler de Shakespeare et de Harry Potter dans la même conversation. Je pleure devant les vieux films français et les animations Pixar. Venez discuter cinéma et séries, je vous aime d'avance.

Laisser un commentaire

shares
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial