Slider

Titre

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Flop 10 : les films qu’on pouvait éviter en 2018

Dans cette année cinéma que j’ai trouvée un peu morose, il y a eu, comme chaque année, des films pires que les autres. Entre déceptions et très mauvais films, voici mon top des flops 2018.

Et je vais me faire engueuler.


10. La Forme de l’eau, de Guillermo del Toro

Habituellement fan de Guillermo del Toro, j’ai été très déçue par La Forme de l’eau, pourtant couronné aux Oscars. Cliché et ennuyeux, le film ne m’a pas émue, ce qui me navre un peu quand je vois que mes copains blogueurs l’ont souvent salué.



9. Jean-Christophe et Winnie, de Marc Forster

Là encore grosse déception, sachant que j’ai un Tigrou de 30 ans d’âge dans ma chambre. Très déprimant pour un film pour enfants, Jean-Christophe et Winnie apparaît, tel d’autres films de Disney d’ailleurs, comme une suite de scènes déjà vues dans les films et dessins animés précédents.



8. Dilili à Paris, de Michel Ocelot

Décidément, cette année, je casse mes idoles. Grande admiratrice de Kirikou et d’Azur et Asmar, j’ai été très circonspecte face à Dilili à Paris. D’un moralisme navrant, au scénario lourd et de peu d’intérêt, le nouvel Ocelot m’a laissée sur ma faim.



7. Le Cercle littéraire de Guernesey, de Mike Newell

Triste adaptation d’un bon roman, Le Cercle littéraire de Guernesey est une bluette qui met en scène une Lily James peu convaincante.


6. Moi, Tonya

Je sais que je vais me faire engueuler pour celui-là. Moi, Tonya, à mon sens, essaie de réhabiliter Tonya Harding, qui pourtant reste sans excuse dans l’affaire Nancy Kerrigan, y compris 24 ans après. Même la jolie prestation de Margot Robbie ne me la rendra pas sympathique.



5. Bohemian Rhapsody, de Bryan Singer

Ce biopic a été encensé par le public et la critique. Il vient de recevoir le golden globe du meilleur film. Si je suis heureuse de voir Rami Malek, acteur formidable de Mr Robot, consacré, je n’ai pas apprécié Bohemian Rhapsody. Pourtant, dieu sait que je suis fan de Queen. Bryan Forster n’est pas parvenu à m’intéresser au destin de celui qui est pourtant l’un de mes chanteurs préférés. Son film verse trop dans l’hagiographie. Quid de la vie de Freddie Mercury, compliquée avant sa célébrité ? Quid de sa sexualité osée pour l’époque ? Quid de cette chanson magnifique, The Show Must Go On, qui n’est même pas mentionnée ?

On aurait pu faire plusieurs films extraordinaires sur la vie de Freddie Mercury. On peut se passer de celui-là, et se contenter de faire un tour sur Youtube pour regarder le groupe original lors de Live Aid et écouter avec plaisir leurs meilleurs titres.



4. Les Animaux Fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald, de David Yates

Encore une fois, je suis une fan déçue. Je connais par coeur l’univers Harry Potter et ce deuxième opus des Animaux fantastiques n’est ni à la hauteur de la saga originale, ni celle du talent de David Yates, ni celle du génie de JK Rowling.




3. Darkest Minds, de Jennifer Yuh Nelson

Tiens, si on surfait sur le succès de Hunger Games et autres dystopies ados histoire de faire des thunes avec une histoire creuse ?



2. Wonder Wheel, de Woody Allen

Woody Allen n’a plus rien à dire depuis trop longtemps.



1. The Greatest Showman, de Michael Gracey

Misère.


Et vous, quel est votre flop 10 ? Dites-le en commentaire !

Ça peut vous plaire :

Avatar
Marla

Ancienne prof de cinéma en fac, je partage sur Marla's Movies mes analyses de films depuis 2014. Je sais parler de Shakespeare et de Harry Potter dans la même conversation. Je pleure devant les vieux films français et les animations Pixar. Venez discuter cinéma et séries, je vous aime d'avance.

5 commentaires pour l’instant

Avatar

coleou michelPublié le 5:37 - Jan 16, 2019

Effectivement : les goûts et les couleurs … Pas d’accord du tout !

camarade totoff

camarade totoffPublié le 2:42 - Jan 18, 2019

Je n’ai vu que « Les animaux fantastiques 2  » dans cette liste et je partage la déception de Marla. On a trop l’impression que le film délaye parce qu’il n’a en fait rien à dire. Par contre, superbe prestation de Jude Law et de Johnny Depp.

Avatar

philippePublié le 12:42 - Jan 31, 2019

Ma foi, c’est ton avis et tu as raisons,TU VAS TE FAIRE ENGUEULER!!!! lol…. Non, bien evidemment….
Petite precision, pour defendre Bohemian…, le film reste un condencé de sa vie, les facilités scenaristique, sur la chronomogie, ont ete prises afin d’abordé tous les sujet…..Et pour moi, l’essentiel est là! Mais difficile de parlé de show must…., alors que la chanson à ete ecrite beaucoup, beaucoup plus tard…
The grest showman est une super comedie musicale, comme on en fait plus, un peu comme « moulin rouge » à l’epoque (mais un à deux cran en dessous c’est vrai). La bio de M. Barnum raconté à la maniere d’hollywood des annés cinquantes….j’ai beaucoup aimé…..
Les gouts et les couleurs ma foi ont de beaux jours devant eux……

    Avatar

    MarlaPublié le 10:02 - Jan 31, 2019

    Salut Philippe.

    Merci pour ton commentaire argumenté. Pour Bohemian Rhapsody, je trouve juste dommage de ne pas aborder la fin de la vie de Mercury sachant que The Show Must Go On est l’une de ses plus belles chansons, si ce n’est la plus belle.

    Pour The Greatest Showman, Moulin Rouge était bien meilleur, et pour moi justement, ce film sur Barnum ne tient pas la comparaison même s’il essaie d’imiter le Baz Luhrmann de tous les côtés.

    Bonne soirée à toi, et merci pour tes commentaires. Reviens nous voir !

    Marla

Laisser un commentaire

shares
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial